Accompagner la rénovation énergétique de nos logements

Accompagner la rénovation énergétique de nos logements

La loi énergie climat change la donne et met la pression sur le secteur du logement social. En effet, les plus énergivores ne pourront bientôt plus être mis à disposition des locataires. Pour accélérer sa rénovation énergétique, Batigère a trouvé la solution : le prêt à impact de la Caisse d’Epargne.

  • Imprimer

Pour accélérer la rénovation énergétique de son parc (35 000 logements), Batigère Grand Est a décidé de souscrire un prêt à impact de 30 millions d’euros auprès de la Caisse d’Epargne Grand Est Europe. La signature s’est faite entre les deux présidents, Nicolas Zitoli (Batigère), et Bruno Deletré (Caisse d’Epargne).

Le principe de l’opération est simple. Batigère s’engage à rénover 750 logements par an, durant vingt-cinq ans. Il s’agit de s’attaquer, dans un premier temps, aux logements les plus énergivores. En effet, à partir du 1er janvier 2025, la loi énergie climat interdira de louer les logements de type G.

Le petit plus du prêt à impact est d’encourager Batigère à accélérer la cadence. Comment ? En proposant une réduction du taux d’emprunt de 0,10 % si et seulement si l’entreprise réussit à en rénover 2 % de plus (soit 15 logements) par an.

Ce gain de trésorerie sera alors coupé en deux. Une partie sera une économie pour Batigère, l’autre moitié servira à financer sa fondation. Celle-ci intervient dans les quartiers et soutient des associations de lien social.