Regards sur l’Épargne #9 |Épargne et marché de l’art

RSE_fnce

Réputé inaccessible pour la plupart des épargnants, le marché de l’art n’est pas réservé à une élite fortunée ou à des collectionneurs. Mais il obéit à des règles particulières qui le rendent difficile à appréhender. Quel est le profil des acheteurs ?Comment investir ? Quel rendement espérer pour une œuvre d’art ? Ce nouveau numéro de Regards sur l’Epargne tente de répondre à ces questions en abordant le marché de l’art.

  • Imprimer

16 % des Français ont déjà acheté de l’art contemporain et 1 sur 4 envisage de le faire. Les motivations peuvent être financières, comme la recherche de plus-value à la revente, ou artistiques, comme la valeur esthétique.

A l’échelle mondiale, le marché de l’art représente un volume moyen de 51 Md€ de transactions annuelles sur la période 2009 à 2020*. Ce marché n’est pas à l’abri des crises, comme l’ont démontré la crise financière (- 36 % de ventes en 2009) et, plus récemment, la crise sanitaire (- 22 % en 2020). Avec un montant moyen par œuvre de 1 380 €, il s’agit d’un marché plus accessible qu’il n’en a la réputation.

 

RSE9_1

Mais ce marché obéit à des règles spécifiques et les épargnants doivent se montrer prudents. Contrairement aux titres boursiers homogènes, fongibles et cotés en continu, les œuvres sont uniques et le marché de l’art est peu liquide. La revente peut s’avérer difficile.

Pour Guillaume Cerutti, Chief Executive Officer de CHRISTIE’S, « il est important d’être bien conseillé et accompagné par des spécialistes, antiquaires, galeristes ou experts de maisons de vente, notamment pour s’assurer de l’authenticité et de la juste valeur. Mais il est tout aussi important de laisser parler son envie et son goût ».

La thématique de ce numéro de Regards sur l’Épargne s’inscrit dans la suite logique du soutien des Caisses d’Epargne à la culture sur leurs territoires. Rappelons par exemple qu’elles sont mécènes du Mucem à Marseille, du Louvre-Lens, du Centre Pompidou-Metz, de la Comédie-Française ou encore du Musée des Impressionnismes de Giverny.

Retrouvez dans ce numéro de Regards sur l’Épargne toutes les informations sur le marché de l’art, des règles de fonctionnement au rendement en passant par le profil des acheteurs.

Consulter Regards sur l’Épargne #9

> Lire le communiqué de presse