Relais de la Flamme Olympique de Paris 2024 : étape à Épernay

Entre le 8 mai et le 26 juillet 2024, la Flamme Olympique de Paris 2024 réalise un véritable périple à travers la France, qui lui fait traverser plus de 400 communes ! C'est l'occasion en or pour embarquer avec elle et re(découvrir) les monuments de France qu’elle croise en chemin et qui sont lauréats du concours « Les rubans du Patrimoine ».

Prix national 2022 : réhabilitation du château Perrier en musée du vin de Champagne et d’archéologie régionale 

Le château Perrier est construit entre 1852 et 1857 à Épernay. Symbole de l’expansion du champagne à travers le monde, il est bâti pour y installer l’hôtel particulier et les caves de Charles Perrier.  

https://youtu.be/XrUBor83i1w?si=mPTiEYSJxFtlNGqM

Pour lire cette vidéo YouTube, vous devez accepter les cookies de la catégorie Réseaux Sociaux dont YouTube fait partie en cliquant ici.

Les quatre façades s’inspirent de l’architecture de la Renaissance française et du style Louis XIII. Les décors sculptés sont animés par les jeux de couleur des matériaux : brique, pierre, ardoise et verre. Les décors intérieurs, les parquets en marqueterie ou la grille néo-XVIIIe ont été réalisés par des artisans également auteurs des décors de l’Opéra Garnier ou de l’Hôtel de Ville de Paris. Les caves creusées sous l’édifice sont reliées à la voie de chemin de fer. Le jardin quant à lui, était un jardin dit « à l’anglaise », typique du XIXe siècle. Une réelle démarche esthétique et botanique était menée par Charles Perrier à travers le choix des variétés et essences mais aussi dans leur implantation.  

Charles Perrier et son épouse s’installent au Château Perrier en 1856 et y vivent jusqu’à la fin de leurs jours en 1878. Le château est fermé en 1998 et classé au titre des Monuments Historiques en 2013. 

L’édifice a subi une rénovation totale (façades, décors intérieurs, mise aux normes), la finalité étant d’offrir des prestations et commodités propres à un musée moderne, tout en respectant le bâtiment classé.

Les parquets et les fenêtres de tous les espaces intérieurs ont été déposés afin d’être restaurés en atelier. Pas moins de 30 000 feuilles d’or ont été nécessaires pour rendre toute la splendeur au Grand Salon. La restauration de toutes les façades du château et des deux pavillons, de la mosaïque du hall d’honneur ainsi que le grand escalier de prestige a été intégralement effectuée avec minutie dans le respect du patrimoine existant. En ce qui concerne les espaces ne comportant pas de décors historiques tels que les combles, parcours archéologique du musée, une totale liberté a été donnée aux architectes. Il en a été de même pour la salle d’introduction du parcours, réservée à la géologie, qui était l’ancienne cuisine du château. 

La ville d’Épernay a souhaité réhabiliter le château afin d’accueillir le musée du Vin de Champagne et d’archéologie régionale. L’objectif du parcours muséal est de faire découvrir la richesse des collections et de faire comprendre l’identité champenoise sous tous ses aspects : géologie, occupation humaine et exploitation des ressources naturelles par l’Homme, savoir-faire et imaginaire autour de l’élaboration du vin de Champagne. Le jardin a également été réhabilité en offrant une interprétation contemporaine. Le musée contribue au développement du territoire comme porte d’entrée sur la Champagne. 

Les Caisses d’Epargne, Partenaire Premium des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, fêtent cette année 10 ans de partenariat avec « Les rubans du Patrimoine », concours récompensant la mobilisation des collectivités dans l’entretien et la sauvegarde du patrimoine bâti français.