Une agence dédiée aux acteurs de l’Economie Sociale et Solidaire

CERA---Agence-ESS-255x141

Au printemps dernier s’est déroulé le 2ème Demoday organisé par Ronalpia. L’agence ESS de la Caisse d’Epargne Rhône Alpes était associée à cette rencontre entre entrepreneurs sociaux en recherche de financements et financeurs spécialisés. Cette agence spécialisée est dédiée à tous les acteurs de l’Economie Sociale et Solidaire : les associations de grande taille, les fondations, les coopératives, les mutuelles, mais également, depuis la loi Hamon de 2014 sur l’ESS, les entreprises sociales de la sphère privée.

  • Imprimer

Pour la Caisse d’Epargne Rhône Alpes, entreprise historique de l’ESS de par son modèle coopératif, quoi de plus naturel que de créer une agence dédiée à ce pan de l’économie ?

 « L’ESS a traditionnellement constitué un marché très important de notre banque, avec des parts de marché significatives dans de nombreux secteurs d’activité : la culture, le sport, l’économie solidaire, sociale, le développement durable », précise Frédéric Hello, Directeur de l’agence ESS.

 

La création de l’agence a permis à la Caisse d’Epargne Rhône Alpes d’apporter une réponse encore plus spécifique aux acteurs de ce secteur en pleine expansion et de développer son activité dans le monde coopératif, où elle était encore peu présente. De plus, la loi Hamon de 2014, qui a défini les structures de l’ESS, a ouvert un nouveau champ des possibles en associant l’entrepreneuriat social à l’ESS, à savoir une entreprise capable d’allier profit et utilité sociale, quel que soit son statut (SA, SAS, SARL…).

L’agence ESS a pour particularité d’être membre d’un écosystème en forte croissance, ce qui l’amène à travailler avec des Fondations, des fonds d’investissement. Par exemple, l’agence est actionnaire de NovESS, le fonds initié par la Caisse des Dépôts en partenariat avec INCO, et entretient des liens étroits avec France active, l’incubateur d’entreprises sociales Ronalpial’Union régionale des Scop (Urscop) Auvergne-Rhône-Alpes, et Mirova, société de gestion dédiée à l’investissement responsable, affiliée à Natixis Investment Managers. Fin 2018, l’agence est également intervenue dans la société de capital investissement Transméa pour réaliser des apports en fonds propres dans des structures transmises aux salariés sous forme coopérative.

« Notre rôle d’acteur de l’écosystème de l’ESS nous permet de confronter des points de vue avec des acteurs de l’accompagnement et du financement, en partageant nos expertises ».

 

EXEMPLES DE PROJETS SOUTENUS PAR L’AGENCE ESS

– Accompagnement de la création de la SAS Douglas avec le financement de matériel (composteur électromécanique et camion). L’entreprise villeurbannaise développe Les Détritivores, une solution innovante de compostage de proximité « social et solidaire » et « local et circulaire » des biodéchets de restaurants collectifs et traditionnels, pour un usage du compost en maraîchage urbain, périurbain et en espaces verts.

– Financement du premier toit solaire photovoltaïque de la SCIC La Solaire du Lac, à Annecy. Cette société a pour mission et objectif de permettre aux citoyens du bassin annécien de devenir producteurs d’énergie renouvelable, en facilitant l’installation de centrales solaires grâce à la prise en charge de toutes les démarches relatives à un tel projet, qu’elles soient techniques, juridiques, administratives…

– Financement de Notre Ecool, la première école de culture générale en ligne pour toute la famille, créée à Lyon. Les contenus, validés par des experts, sont construits autour de « Popcool » (vidéos de 3 minutes en 10 épisodes). À la fin chaque module, un quizz permet d’améliorer l’écoute et la mémorisation.

ESS, KESAKO ?

L’Économie Sociale et Solidaire regroupe l’ensemble des structures économiques dont le statut, l’organisation, le fonctionnement et l’activité sont basés sur les principes de la solidarité, de l’équité et de l’utilité sociale. Ces structures ont notamment pour objectif de favoriser la création d’emplois dans une perspective d’insertion et/ou réinsertion, ainsi qu’une plus grande cohésion sociale.
Principalement constituées en associations, mutuelles, coopératives ou fondations, les entreprises de l’ESS adoptent des dispositifs de gestion et décision participatifs et démocratiques, avec encadrement strict de l’utilisation des résultats financiers (pas de profit personnel, réinvestissement des bénéfices).
Sous réserve d’agrément, elles ont accès, pour partie de leurs ressources, à des financements publics dédiés.

En savoir plus