Un tournant vert avec Agri-Viti

CEPAC - Vitibanque
  • Publiée le 16 juin 2021
  • CEPAC

Portée par la volonté de « préparer au mieux la relance et de répondre aux nouvelles attentes de ses clients », la Caisse d’Epargne CEPAC a financé en 2020 plus d’une une vingtaine d’opérations en faveur de la transition énergétique.

  • Imprimer

Afin de « préparer au mieux la relance et de répondre aux nouvelles attentes de ses clients », la Caisse d’Epargne CEPAC a engagé 700 M€ de financement en faveur des projets verts. Une performance lui permettant de rester l’un des acteurs les plus actifs en France.

Joël Chassard, président du directoire de la banque coopérative, a confirmé ce tournant vers de nouveaux secteurs en annonçant le lancement d’une filière « Agri-Viti« . L’objectif : accompagner le développement du bio et la transition agroécologique. « Nous étions déjà présents depuis longtemps et nous voulions aller plus loin et plus fort dans ce domaine où nous avons quelques belles signatures ».

Accompagner et conseiller les exploitants

Une nouvelle agence spécialisée dans ce domaine d’activité a été ouverte en février dernier à Avignon. Son rôle : accompagner les exploitations qui sont de plus en plus nombreuses à vouloir opérer leur transition vers le bio. Cette dernière est aussi motivée par la politique européenne agricole et son ‘Green Deal’ qui prévoit de rémunérer les agriculteurs en fonction de la qualité de leur production ainsi que des services environnementaux qu’ils rendent à la collectivité.

Cette transition « agro écologique » concernera de nombreuses exploitations, selon Catherine Reljic, directrice du développement du groupe CEPAC. « Aujourd’hui, la transformation de l’outil de production est telle que la moitié des viticulteurs ont soit un label bio, soit se sont inscrits dans une démarche pour l’obtenir, ou bien utilisent les techniques de l’agriculture raisonnée. Dans les dix ans, ils seront, d’après nos études, deux sur trois ».