Marseille, une Caisse d’Epargne pionnière dans le soutien au logement social

Marseille - Caisse d'Epargne - logement social
  • Publiée le 19 mars 2021
  • CEPAC

Aujourd’hui premier banquier privé du logement social, les Caisses d’Epargne contribuent depuis plus de 130 ans au développement de l’habitat populaire en France.

  • Imprimer

Dans le domaine du logement social, la Caisse d’Epargne des Bouches-du-Rhône, ancêtre de la CEPAC, fait figure de pionnière. En effet, la banque multipliait, dès la fin du XIXe siècle, les initiatives favorisant la mise en place d’une ville durable.

Dès 1888, elle fonde et finance une société de construction d’habitations ouvrières, la « Société anonyme des habitations salubres et à bon marché de Marseille », que l’on peut considérer comme l’ancêtres des HLM.

Elle n’en reste pas là. Elle agit également en tant que promotrice en régie directe et fait construire, dans le quartier de la Capelette des logements locatifs modernes et innovants. Elle dote ces habitations de bibliothèques ouvrières destinées à éduquer les habitants qui y trouvent, « au lieu d’aller au café », un espace propre à l’instruction.

Pour améliorer la vie des locataires, elle invente le système de « l’épargne des loyers », mesure de pédagogie financière, permettant d’éviter les impayés. Elle propose également des prêts hypothécaires aux ouvriers désireux de bâtir leur logement et des crédits pour l’assainissement et l’embellissement de leur foyer.