Les sociétaires, des clients particuliers

rp-ico

Pour permettre à ses clients sociétaires de mieux comprendre les enjeux du monde bancaire, la CEAPC organise plusieurs fois dans l’année des rencontres Privilèges, réparties sur tout son territoire. Un dispositif dédié aux sociétaires qui jouent un rôle essentiel dans la gouvernance d’une banque coopérative.

  • Imprimer

335 000 copropriétaires ! S’ils représentent plus de 15% des clients de la CEAPC, les sociétaires forment une véritable communauté au sein de la banque. Clients, mais aussi propriétaires de l’ensemble du capital de la Caisse régionale au travers des 14 Sociétés Locales d’Epargne (SLE), ces derniers détiennent la totalité des droits de vote. Chaque client-sociétaire dispose d’une voix qui lui permet d’élire ses représentants au sein de 14 conseils d’administration des SLE, soit 252 administrateurs. Parmi ces représentants sont ensuite élus les membres du Comité d’Orientation et de Surveillance (COS) qui nomme les dirigeants, valide les orientations et fixe les budgets de la banque coopérative.

Essentiels à une juste représentation des réalités économiques et sociales du territoire, les sociétaires contribuent aux réseaux de proximité tissés par la Caisse régionale en Aquitaine et en Poitou-Charentes. Un rôle d’ambassadeur et de relais que la CEAPC souhaite saluer en proposant différents dispositifs, dont les rencontres Privilèges, « des événements conçus pour offrir davantage à nos sociétaires au travers d’un temps conçu et aménagé pour leur apporter un degré d’information approfondi sur des sujets qui les concernent », résume Catherine Urbain, Directrice du Sociétariat et de l’Engagement Sociétal.

 

Un schéma sur mesure

Mené en lien avec les directeurs des agences bancaires locales, les cinq réunions organisées chaque année couvrent l’ensemble du territoire de la CEAPC selon une formule bien rodée. En 90 minutes environ, chaque soirée commence par l’intervention d’un expert devant la centaine de personnes réunies dans un lieu central, conçu pour accueillir de tels événements. « Suit le jeu des questions-réponses et la soirée se prolonge par un cocktail, un moment qui permet à nos sociétaires et à la trentaine de commerciaux présents d’échanger dans un cadre moins formel et plus festif qu’un rendez-vous classique en agence », explique Catherine Urbain.

 

Des thématiques concrètes

La série de conférences qui vient de s’achever concernait ainsi la question de la transmission du patrimoine, sujet techniquement complexe pour les sociétaires soucieux d’accompagner leurs proches. Animées par une collaboratrice de Finances et Pédagogie, les séances organisées en 2016 leur ont permis de disposer d’éléments précis sur certaines questions clés : quelles sont les grandes règles existantes ? Comment anticiper au mieux ? Comment organiser et composer efficacement son patrimoine ? Quels sont les pièges à éviter ? Comment préparer l’avenir et aider ses enfants et ses petits-enfants tout en préservant sa propre qualité de vie ?

« Quel que soit le thème abordé, l’important est d’enrichir les réflexions de nos sociétaires et de leur fournir des éléments d’aide à la décision », ajoute Catherine Urbain. Pari gagné, témoigne le directeur du Groupe Mérignac-Médoc (33) Frédéric Duriez : « la conférence est un juste équilibre entre expertise et pédagogie financière : le fond est très complet, sans perdre l’auditoire dans des questions plus techniques auxquelles nous avons pu répondre ensuite ».

rencontres-privileges

Pour offrir ce niveau d’expertise à d’autres publics, deux hypothèses ont d’ores et déjà été identifiées pour 2017 : la transformation digitale ou le financement des études des enfants. Deux thèmes susceptibles de séduire de nouveaux profils de sociétaires, à commencer par les parents soucieux de permettre à leurs enfants de poursuivre leur parcours de formation dans de bonnes conditions. « Quand on sait que le financement des études supérieures peut représenter chaque mois une dépense équivalente au SMIC, se préparer est absolument essentiel », observe Catherine Urbain.

Au-delà de l’intérêt direct et pragmatique de ces rencontres, les réunions Privilèges présentent un autre avantage : « Outre le sentiment d’être utile à nos clients sur des questions très concrètes, ces échanges sont un excellent moyen d’entretenir les liens entre la Caisse et son territoire, de repérer les problématiques, d’entendre les messages…». La clef d’un dialogue utile et fructueux.

En savoir plus sur la vie coopérative de la CEAPC