Le 1er Prêt à Impact a déjà trouvé preneur

Prêt à impact _ île de france _ Caisse d'epargne

Le 1er Prêt à Impact a été signé par la Caisse d’Epargne Ile-de-France auprès de la Régie Immobilière de la Ville de Paris, au profit de la Fondation Abbé Pierre.

  • Imprimer

A peine lancé et déjà octroyé… le premier Prêt à Impact a été réalisé le jeudi 1er octobre par la Caisse d’Epargne Ile-de-France auprès de la Régie Immobilière de la Ville de Paris, 2e bailleur social parisien avec 60 700 logements situés principalement à Paris et en banlieue.

Ce Prêt à Impact Social d’un montant de 25 millions d’euros permettra de financer les besoins de la Régie Immobilière de la Ville de Paris. Grâce à ce dispositif de financement novateur, elle pourra bénéficier d’une bonification de 15 points de base du taux d’intérêt (0,15 %), dès lors qu’au moins 20 % des logements attribués annuellement sur le parc conventionné seront alloués à un public prioritaire, tel que défini par la loi DALO.

Pour Pascal Chabot, membre du directoire de la Caisse d’Epargne Ile-de-France : « Cette nouvelle solution de financement illustre parfaitement l’état d’esprit de notre banque régionale mutualiste au service de l’ensemble des franciliens : le Prêt à Impact a été naturellement co-construit avec nos clients pour répondre à leurs enjeux sociaux et environnementaux. Avec le Prêt à Impact, la Caisse d’Epargne Ile-de-France est engagée sur le long terme aux côtés de ses clients bailleurs sociaux et professionnels de l’immobilier, acteurs déterminants de la relance économique de notre territoire. »

Prêt à impact _ île de france _ Caisse d'epargne

Serge Contat,  directeur général de la Régie Immobilière de la Ville de Paris (RIVP) poursuit en disant que « ce type de prêt, innovant, est au cœur de l’ADN de la RIVP, car il fait la synthèse de son esprit d’entreprise et de sa vocation sociétale. Dans le contexte de relance après la crise COVID, il permet de financer dans les meilleures conditions notre programme d’investissement, de développement et d’amélioration de notre parc,  tout en étant, année après année un catalyseur de notre engagement social. »

La Caisse d’Epargne Ile-de-France et la Régie Immobilière de la Ville de Paris ont convenu conjointement de reverser annuellement 50 % du montant de la bonification à la Fondation Abbé Pierre. Un geste très apprécié par Christophe Robert, délégué général de la Fondation Abbé Pierre : « Nous nous réjouissons que ce nouvel outil bancaire puisse servir les besoins des personnes les plus vulnérables de notre société. Ce nouveau partenariat renforce encore les liens déjà forts entre la Fondation Abbé Pierre et la Caisse d’Epargne Ile-de-France dans un esprit visant à porter les valeurs d’une société plus juste et plus solidaire. »