La Caisse d’Epargne CEPAC accompagne le développement du photovoltaïque avec ENOÉ Energie

Vous être utile20
  • Publiée le 11 mai 2020
  • CEPAC

La Caisse d’Epargne CEPAC est intervenue dans le cadre de l’acquisition et du refinancement d’un portefeuille de 55 projets photovoltaïques d’une capacité totale de 7,2 MWc. L’objectif, aider le groupe ENOÉ Energie dans son développement et accroitre la production d’énergie verte produit sur le territoire régional.

  • Imprimer

La Caisse d’Epargne CEPAC est intervenue auprès du groupe ENOÉ Energie dans le  cadre  de  l’acquisition  et  du  refinancement  de  l’endettement existant d’un portefeuille de 55 projets photovoltaïques. Ces centrales produisent l’équivalent de la consommation électrique de plus de 4 000 foyers.

Les deux premiers projets de la plateforme Kiwaï sont lancés

Si cette opération permet de soutenir le développement de « l’énergie verte dans la région », elle est aussi structurante pour Enoé. En effet, l’accompagnement de la CEPAC permet au groupe de compléter la liste  de  ses  métiers  en  devenant  de  facto  un  développeur  –  producteur d’électricité. Estimée à 15 millions d’Euros, cette opération est, à ce jour, le premier  financement  d’acquisition/refinancement  du Groupe.

Il est important de noter que cette opération n’a pu être possible que grâce à la mobilisation sans faille des équipes, qui, pendant cette période de confinement, sont restées mobilisées pour mener à bien ce closing.  C’est ce que rappellent Didier Moaté et Amaury Schoenauer, respectivement Membre du Directoire et Directeur des Financements Structurés de la Caisse d’Epargne CEPAC : « Nous sommes très heureux de cette première opération commune avec ENOE, opération que  nous  espérons  être  inaugurale  d’un  partenariat  durable  dans  le  financement  des opérations de développement de la société. Malgré un contexte inédit, contexte où les équipes de la CEPAC ont montré une agilité remarquable, que nous tenons à saluer, nous sommes heureux de contribuer à l’essor d’un nouvel acteur dans les Energies Renouvelables sur le territoire de la CEPAC »