FE2T… un fonds de transformation vers un système durable et responsable

FE2T… un fonds de transformation vers un système durable et responsable

Engagée à vos côtés pour promouvoir un modèle économique plus responsable et durable, la Caisse d’Epargne Hauts-de-France et la région viennent de créer le nouveau « fonds territorial de capital-transformation ».

  • Imprimer

FE2T… Kesako

FE2T… ce nouvel acronyme ne présente pas le dernier robot de Star Wars… En effet, bien loin de là, dans une contré du nord de France vient d’être créé un nouvel écosystème économique, financier et entrepreneurial qui met en avant le local. Ce fonds est né au cœur d’Entreprises et Cités, le campus patronal enchâssé à Marcq-en-Barœul au service de l’économie régionale.

« Nous avons eu l’idée avant le début de la pandémie, et elle nous a paru encore plus nécessaire pour dépasser la crise actuelle », explique Thierry Dujardin, directeur général de l’Institut régional de développement (IRD).

« Le Covid-19 accélère le besoin de transformation des entreprises, je pense au digital, à l’environnement, à l’organisation interne », ajoute Jean-Pierre Letartre, président de l’IRD et d’Entreprises et Cités, à l’origine de ce joli coup en compagnie de Picardie Investissement.

« Normandie Rebond »… le nouveau fonds d’aide pour les entreprises

Plus qu’un simple levier financier, ce fonds doit permettre aux acteurs concernés de trouver un outil de développement adéquate capable de mener, avec eux, toutes les transformations induites par les évolutions de notre société.

Un fonds à impact positif

Ce fonds soutenu par la Caisse d’Epargne des Hauts-de-France n’est pas qu’un simple outil financier. En effet, comme nous le disions juste avant, il est un moyen d’accompagner les entrepreneurs dans une logique de « business for good » voulue par une société recherchant un modèle plus durable et responsable.

Le FE2T est doté de 100 millions d’euros. Cette somme pourra être portée jusqu’à 150 millions sur douze ans. L’objectif de cette montée en capital est de se fixer une vision long terme. En effet, seuls dix projets d’entreprises régionales de tous secteurs seront accompagnés. L’objectif est donc de garantir à ces projets un accompagnement sur au moins dix ans.

Les entreprises sélectionnées pourront bénéficier de ce nouvel outil à partir de mars 2021. Ce dernier leur confiera des apports en capitaux ou en fonds propres (entre 5 et 15 millions par dossier) et des apports en expertises sur la transformation.

Ce dernier point à d’ailleurs été très important pour les partenaires comme la Caisse d’Epargne et le Conseil Régional. En effet, le fonds est associé à l’Institut des hautes études en gestion de crise (HEGC) qui accompagnera les dirigeants sélectionnés sur la question de l’importance de l’impact de leur activité dans leurs territoires d’implantation.

Dernières publications