Entreprendre au féminin : les clés du financement et de l’accompagnement pour réussir.

Valoriser l’entreprenariat des Femmes

Vous vous demandez peut-être pourquoi s’adresser spécifiquement aux femmes entrepreneures ? Qu’après tout, vous êtes une femme mais vous êtes avant tout un entrepreneur comme les autres. Vous avez mille fois raison et d’ailleurs les statistiques le prouvent, les femmes expriment la même volonté d’entreprendre que les hommes, domaine dans lequel elles réussissent aussi bien.

  • Imprimer

Mais alors pourquoi s’adresser aux femmes ?

Trois raisons au moins à cela. Premièrement, les femmes représentent moins de 40% des créateurs d’entreprises chaque année, notre pays ne peut se satisfaire d’un tel déséquilibre.

Deuxièmement, les études et baromètres, à commencer par ceux réalisés par la Caisse d’Epargne, montrent que les femmes expriment des doutes et sont confrontées à des obstacles que l’on observe moins fréquemment chez les hommes.

Troisièmement, il existe des solutions et des acteurs qui vous sont réservés, alors pourquoi s’en priver ?

Le cap du financement.

En matière de création et de développement d’entreprises, le financement est une étape clé. Sur ce point, soyez rassurées, les banques prêtent autant aux femmes qu’aux hommes. En revanche, les femmes ont tendance à emprunter moins en moyenne, y compris à activité égale. Ce choix, prudent en apparence, peut conduire à un sous-financement qu’il sera difficile de contrebalancer par la suite. Si le banquier est prudent au moment de financer le lancement de votre affaire, il le sera encore davantage deux ou trois ans après, lorsqu’il faudra financer son primo-développement et que votre activité ne sera pas encore stabilisée.

La garantie et prêt d’honneur, pensez-y.

Heureusement, des outils existent pour vous faciliter la tâche. Les garanties bancaires tout d’abord. Particulièrement la « garantie EGALITE Femmes ». Elle couvre jusqu’à 80% du montant du prêt bancaire dans la limite de 50 000 € et de 7 ans. Seule condition pour l’obtenir… être une femme. Le réseau France Active sera votre allié.

Deuxième outil important, le prêt d’honneur à 0%. Si celui-ci n’est pas réservé spécifiquement aux femmes, beaucoup l’utilisent pour étoffer leur apport personnel et faire levier sur le crédit bancaire. Les réseaux Initiative France et Entreprendre vous accompagneront pour l’obtenir.

Des réseaux spécialisés sont là pour vous accompagner.

En plus des réseaux mixtes évoqués dans le paragraphe précédent, il existe également des réseaux qui sont spécialisés dans l’accompagnement des femmes entrepreneures. Quatre en particulier.

Si vous avez plus de 45 ans et que vous êtes inscrite chez Pôle Emploi, c’est vers « Force Femmes » qu’il faut se tourner.

Si vous développez un projet innovant, rendez-vous chez « Les Premières », un réseau d’incubateurs à votre service.

Pour celles d’entre vous qui sont installées et qui veulent rompre l’isolement du cheffe d’entreprise, le réseau « Action’elles » peut vous aider.

Enfin, si vous avez peu de temps et que vous privilégiez le numérique, « L-Start » est votre allié via un programme d’accompagnement de 6 mois et l’accès à une plateforme digitale et intuitive.

Vous le constatez, les solutions ne manquent pas, saisissez-les !

Pour aller plus loin :

Pour s’abonner à la newsletter de la Caisse d’Epargne destinée aux femmes entrepreneures : https://www.caisse-epargne.fr/ile-de-france/professionnels/les-e-newsletters-pour-les-entrepreneurs/

Pour accéder aux ressources de l’Etat en faveur de l’entreprenariat des femmes : https://www.entreprenariat-feminin.com/

Force Femmes : www.forcefemmes.com

Les Premières : www.lespremieres.com

Action’Elles : www.actionelles.fr

L-Start : https://l-start.com