Dynacité et la Caisse d’Epargne Rhône-Alpes s’unissent pour le logement intermédiaire

Dynacité et la Caisse d’Epargne Rhône-Alpes s’unissent pour le logement intermédiaire

Dynacité et la Caisse d’Epargne Rhône-Alpes s’allient pour créer MyLi, une société spécialisée dans la production et la gestion de logements locatifs intermédiaires.

  • Imprimer

Acteur historique du logement, la Caisse d’Epargne continue d’agir pour garantir à chacun l’accès à un habitat décent. Une action que la banque coopérative de Rhône-Alpes perpétue en s’alliant avec Dynacité et en créant MyLi.

Une union pour l’accession à la propriété

Cette union a été proclamée pour booster la création de logement intermédiaire dans les zones à forte densité. En effet, le logement intermédiaire est devenu un véritable enjeu pour la région, notamment au niveau de la métropole lyonnaise.

Pour subvenir aux besoins du territoire, MyLi a pour objectif de produire 60 à 80 logements neufs par an. D’après les éléments communiqués pas les deux entités : « les premiers logements seront mis en location en 2022. Ils offriront des prestations soignées tant en termes de qualité de vie que de développement durable :

  • Haut standing
  • Emplacement en zone urbaine ou péri-urbaine des métropoles
  • Performances énergétiques conformes ou supérieures à la norme RT 2020»

L’offre de logements intermédiaires de MyLi vise à faciliter l’accès aux logements à des actifs aux revenue intermédiaire. En effet, alors que le parc locatif privé devient de plus en plus inaccessible et que les logements aidés sont sous conditions de ressources, il est important de garantir l’accès « à des logements neufs de standing, au plus près des bassins d’emploi, avec des loyers inférieurs de 10 à 20% au marché » à ces populations.

Dynacité et la Caisse d’Epargne Rhône-Alpes s’unissent pour le logement intermédiaire

L’avantage pour les occupants sera une potentielle acquisition après 10 années d’occupation. Un levier leur permettant d’accéder plus facilement à la propriété.

Un outil pour les collectivités locales

Le logement intermédiaire doit être vu comme un levier à la disposition des collectivités locales. En effet, l’offre de MyLi est un outil permettant de sécuriser la présence d’actifs aux revenus moyens sur le territoire. Toutefois, si cette offre est activée, elle ne déroge pas à la règle obligeant tout programme intermédiaire à être accompagné de 25% de logements sociaux ou en accession sociale à la propriété.

MyLi doit aussi permettre de contribuer à la reprise économique sur le territoire. Sur 5 ans, MyLi prévoit d’investir 67 millions d’euros pour la création de 300 à 400 logements.

Pour Alain Denizot, président du directoire de la Caisse d’Epargne Rhône Alpes, ce projet est extrêmement positif pour la région. «Premier banquier privé du Logement Social sur son territoire, la Caisse d’Epargne Rhône Alpes est un partenaire historique du secteur et un acteur principal de l’épargne populaire, fondement du logement Social. La Caisse d’Epargne Rhône Alpes est donc bien placée pour comprendre et accompagner la profonde mutation qui s’opère: évolution du marché de la location immobilière, des attentes des rhônalpins en matière d’habitat, des modèles économiques des bailleurs sociaux, transition écologique, mixité sociale… Nous faisons le choix d’investir dans un projet innovant qui va permettre aux ménages actifs à revenus moyens d’habiter au plus près de leur emploi».

Dernières publications