300 arbres pour compenser les émissions de CO2 engendrées par la vie coopérative

agroforesterie

Engagée dans la transition écologique, la Caisse d’Epargne Aquitaine Poitou-Charentes montre sa volonté d’agir pour une société durable en compensant ses émissions de CO2 annuelles.

  • Imprimer

Elle en avait parlé il y a quelques mois, elle l’a fait. En début d’année 2021, la Caisse d’Epargne Aquitaine Poitou-Charentes a calculé les émissions carbones engendrées par sa vie coopérative. Il faut entendre par « vie coopérative » les déplacements des élus au Conseil d’Orientation et de Surveillance et des administrateurs lorsqu’ils se rendent en Conseil d’Administration de SLE.

Pour l’année 2020, l’estimation a déterminé que ces émissions représentaient l’équivalent du CO2 stocké par 300 arbres.
Pour compenser cet impact, la Caisse d’Epargne Aquitaine Poitou-Charentes a donc soutenu, grâce à PUR Projet, la plantation de 300 arbres, sur une parcelle du domaine viticole bio Emile Grenier à Lapouyade en Gironde.

Selon la Caisse d’Epargne, l’objectif est double. Tout d’abord, cela permet d’absorber cette émission. Ensuite, cette solution vient en aide au domaine viticole bio Emile Grenier dans son projet d’adaptation au changement climatique grâce à l’agroforesterie.

Avec ce geste solidaire, la Caisse d’Epargne montre une nouvelle fois son engagement pour favoriser une société plus durable.