Responsabilité sociale et environnementale

  • Imprimer

L’engagement philanthropique des Caisses d’Epargne s’inscrit au cœur de leur histoire, de leur identité et de leurs valeurs. Depuis leur création en 1818, les Caisses d’Epargne sont des banques engagées sur leur territoire, auprès des clients et de l’ensemble des acteurs locaux.

Des banques engagées

Accompagner et valoriser des projets solidaires et culturels

Nées institutions philanthropiques, les Caisses d’Epargne sont aujourd’hui parmi les premiers mécènes en France. En 2015, près de 30 millions d’euros ont été consacrés à l’engagement sociétal, dont 21 millions d’euros de dons à des structures éligibles au mécénat d’entreprise.

Chaque Caisse d’Epargne développe une politique de philanthropie spécifique, en soutenant des initiatives locales. La solidarité et l’accès à l’emploi sont des domaines d’actions souvent privilégiés.


Aider au bon usage des services bancaires

Les Caisses d’Epargne, comme l’ensemble du secteur bancaire, se sont également engagées, à travers la « Charte d’accessibilité » adoptée par l’AFECEI (Association française des établissements de crédit et des entreprises d’investissement), à s’assurer de la mise en oeuvre effective du droit au compte.

Dès 2005, les Caisses d’Epargne et leur Fédération nationale se sont impliquées dans le développement du microcrédit, avec la création et le déploiement de Parcours Confiance et de Créa-Sol. Les Caisses d’Epargne proposent ainsi une offre de microcrédit accompagné pour les particuliers et les entrepreneurs qui n’ont pas accès au financement bancaire classique. Elles soutiennent des bénéficiaires de minima sociaux, des chômeurs, des travailleurs modestes, des personnes confrontées à un accident de la vie… qu’ils soient clients ou non de la Caisse d’Epargne.

 

Par ailleurs, l’association Finances & Pédagogie fondée en 1957 à l’initiative des Caisses d’Epargne mène des actions de sensibilisation et de formation pour mieux comprendre les mécanismes bancaires. Pour cela, elle anime des ateliers de formation, qui ont bénéficié à plus de 38 500 personnes en 2015. Ces programmes d’actions sont développés grâce au soutien financier des Caisses d’Epargne.

 

Faciliter la relation du client à sa banque

Avec 4 200 agences et 17 agences en ligne à fin 2015, les Caisses d’Epargne affirment leur volonté d’être des banques proches de leurs clients et de leurs sociétaires. Elles s’attachent à développer des services accessibles à tous, en particulier aux personnes handicapées, grâce, par exemple, à l’installation d’agences dédiées.

 

Des banques innovantes

Proposer des produits et services responsables

Les Caisses d’Epargne proposent différents produits d’investissement socialement responsable (ISR), afin de répondre aux attentes des clients soucieux de l’impact de leurs décisions d’investissement. Il s’agit notamment de la gamme de placements éthiques de Natixis Asset Management, pionnier de l’ISR en France et filiale du Groupe BPCE. Les labels Finansol et Novethic attribués à la plupart de ces fonds témoignent de la qualité de cette gamme.

 

Impliquer les fournisseurs dans sa démarche RSE

Les Caisses d’Epargne intègrent des critères de responsabilité sociétale dans la relation avec leurs fournisseurs et sous-traitants. Les contrats signés comportent ainsi des clauses sociales et environnementales. En outre, les Caisses d’Epargne développent une « politique handicap et achats responsables », par laquelle elles s’engagent à recourir au secteur adapté et protégé.

 

Des banques qui accompagnent leurs collaborateurs

Créer des emplois durables et offrir des conditions de travail optimales

Avec 37 000 collaborateurs fin 2015, dont 94 % en CDI, les Caisses d’Epargne garantissent et créent des emplois durables, répartis sur l’ensemble du territoire, et contribuent au développement économique. Elles développent une politique de formation active et favorisent l’intégration en terme d’emploi des jeunes, à travers l’alternance notamment.

En 2015, 589 jeunes de moins de 25 ans ont été recrutés en CDI. Le pourcentage de la masse salariale consacré à la formation continue s’élevait à 4,9 %.

 

Assurer la diversité dans l’entreprise

Ainsi, 55,6 % des collaborateurs en CDI sont des femmes et leur représentation dans l’encadrement ne cesse  de s’améliorer (37,1 % en 2013 vs 40% en 2015). Depuis 2006, les Caisses d’Epargne ont également fait de l’insertion professionnelle et du maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap un des axes forts de leur lutte contre toutes les discriminations.

Le taux d’emploi des personnes en situation de handicap est désormais de 5,1%, l’un des plus élevé du secteur.

 

Des banques soucieuses de l’environnement

Financer la croissance verte

En fournissant à leurs clientèles des solutions de financements « verts », les Caisses d’Epargne se positionnent en acteur de référence de la croissance verte. Pour les particuliers, elles proposent notamment des produits finançant l’achat de véhicules peu polluants ou la réalisation de travaux permettant d’améliorer la consommation énergétique d’un logement. En région, les Caisses d’Epargne apportent leur expertise et des financements adaptés à des projets environnementaux d’envergure.

 

Développer une activité respectueuse de l’environnement

Les Caisses d’Epargne font réaliser depuis 2005 des « bilans carbone » afin de réduire leurs émissions de gaz nocifs. Elles améliorent également l’efficacité énergétique de leurs bâtiments, grâce à la mise en place d’un diagnostic thermique ou le recours aux énergies renouvelables et à la domotique. Elles s’efforcent, enfin, de limiter et de recycler les déchets, en diminuant le recours aux consommables comme le papier et le matériel informatique, à travers des actions très concrètes comme la dématérialisation des relevés de comptes ou  la mise en place d’un tri sélectif.

 

Pour aller plus loin

Rapport RSE 2014bt_down

2014_05_16_orientationsRSE1bt_down

2013_RSE_ban_420pxbt_down

2013_RSE_ban_420pxbt_down