La CEAPC fait son bilan carbone

bc-ico

Accompagner ses clients et ses collaborateurs vers une « économie bas carbone » : tel est l’objectif de la CEAPC, qui mène une politique active en faveur du développement durable. En témoignent son tout nouveau siège social à énergie positive ou encore ses engagements en région pour favoriser la transition énergétique.

  • Imprimer

Un bilan 2016 toujours aussi positif

Depuis 2011, la CEAPC réalise un bilan annuel de ses émissions de gaz à effet de serre afin d’évaluer l’impact environnemental de son activité. Ce bilan répond à une méthode qui quantifie les émissions de gaz à effet de serre (GES) d’une activité ou d’un site avec un double objectif : répondre aux enjeux de la loi dite « Grenelle 2 » et accompagner les changements de comportement nécessaires à la préservation de l’environnement. La CEAPC a ainsi pu recenser une baisse de ses émissions de GES à 9% depuis 2001.
Au cours de l’année 2016, la Caisse régionale a poursuivi ses actions visant à réduire ses émissions de GES sur l’ensemble des postes générateurs : les déplacements de personnes, les achats de biens et services, les immobilisations, l’énergie et enfin les autres postes tels que l’affranchissement du courrier ou les transports de fonds.
bilancarbone1
bilancarbone2

Une année 2016 riche en actions éco-responsables !

bilancarbone3

La CEAPC s’est inscrite avec force conviction dans une démarche de sensibilisation de ses collaborateurs à la transition énergétique. Plusieurs actions mises en place ces derniers mois portent d’ores et déjà leurs fruits.

Le lancement du télétravail en phase expérimentale sur un panel test de 30 collaborateurs a déjà permis une diminution de 9 tonnes de GES, grâce à la réduction des trajets domicile-travail.

Ce sont également 50 tonnes de GES qui ont été soustraites au bilan carbone de 2015, grâce à une meilleure gestion des déchets et leur recyclage avec par exemple, 175 tonnes de papiers et cartons collectés et 570 kg de cartouches d’encres recyclées. Sensibilisés au recyclage, les quelques 2800 collaborateurs sont désormais au cœur de cet engagement fort.

L’objectif de rendre chacun acteur de l’amélioration de l’empreinte carbone de l’entreprise s’est traduit par une démarche active, au quotidien. Ainsi, aux côtés de la société ELISE, la CEAPC invite les collaborateurs à recycler les déchets selon leur type (carton, papiers, cartouches d’encres, ordures ménagères) sur ses sites administratifs de Bordeaux, Poitiers et Dax. Une pratique étendue à ses 377 agences bancaires. A titre d’exemple, 2109 collectes ont été effectuées sur l’ensemble des agences du territoire Aquitaine Poitou-Charentes en 2016.

 

Atlantica, un nouveau siège à énergie positive

Le nouveau siège social de la CEAPC, Atlantica s’inscrit également dans cette démarche citoyenne et responsable. Il s’agit d’un bâtiment Green Office® qui répond à de fortes exigences envronnementales en termes d’isolation thermique et acoustique. Résolument éco-durable, ce bâtiment à énergie positive produit davantage d’énergie qu’il n’en consomme grâce à ses 1200 m² de panneaux photovoltaiques

Mais le respect de l’environnement se joue également dans le cadre des activités de chacun, notamment par la dématérialisation des documents visant à réduire les impressions papier. Par exemple, en agence, la souscription de produits et services bancaires avec les clients se finalise de plus en plus sur des supports numériques, à l’aide de tablettes tactiles.

 

Des agences à l’heure de la domotique

bilancarbone5
Depuis 2014, les agences du territoire se sont engagées dans un vaste plan de rénovation incluant le déploiement de la domotique pour une gestion plus efficiente de leur consommation (éclairage, chauffage, climatisation…). La CEAPC s’est aussi investie dans le renouvellement de sa signalétique grâce à des enseignes LED, plus performantes et moins énergivores. Enfin, les murs de publicité digitale, l’affichage dynamique et le principe du clickable paper viennent renforcer cette volonté écoresponsable et poussent petit à petit le papier au rebus.